Intervenants // Speakers

Pierre-Antoine GATIER :

Pierre-Antoine Gatier devient Architecte en chef des monuments historiques en 1990. Il est actuellement en charge des Alpes Maritimes, du Var, du Domaine et Château de Chantilly, du théâtre lyrique de l’Opéra Comique –Salle Favart (Paris 2ème), de la Maison La Roche (Paris 16ème) et du Château de Bonneval (Eure).
Son champ d’activité le conduit à intervenir en restauration entre autres, sur des édifices du mouvement moderne (Villa E.1027 de E. Grey et J. Badovici à Roquebrune Cap Martin- 06), sur du Patrimoine scientifique et technique (Observatoire de Meudon – 92), sur des lieux de mémoire de la peinture XXè, (Musée Picasso : château Grimaldi à Antibes ou Maison Renoir: domaine des Colettes à Cagnes sur Mer 06).
Depuis 2006, Architecte en chef du domaine de Chantilly, propriété de l’Institut de France, Pierre-Antoine Gatier y assure la maîtrise d’oeuvre du projet de très vaste ampleur qui voit actuellement le jour sous l’impulsion de la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly créée à l’initiative de son Altesse L’aga Kahn. Ce projet complexe associe mise en valeur d’un grand domaine, restauration des jardins, restauration de bâtiments, projet muséographique.
Il est par ailleurs président d’ICOMOS-France, Membre de l’Académie d’Architecture, Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres et Chevalier de la  Légion d’Honneur.

Marie PROST-COLETTA :

Administrateur civil Hors Classe
2009: Nommée Déléguée Ministérielle à l’Accessibilité au Ministère du Développement durable en novembre 2009, Marie Prost-Coletta occupait préalablement un poste de Sous-directeur aux ressources humaines, elle a occupé les fonctions de DRASS et DDASS avant de rejoindre le ministère des Transports et du Développement durable.

François CHATILLON :

François Chatillon, depuis 1986, date de création de l’Atelier d’Architecture et d’Urbanisme, a conçu et réalisé de nombreux projets dans des domaines variés, du logement social à la restauration de monuments historiques. A partir du contexte et du programme, il s’attache à proposer des réponses architecturales à la composition claire et au fonctionnement simple, avec une exigence particulière pour les matériaux et le détail de mise-en-oeuvre.  Poussé par le désir de mieux comprendre l’architecture à travers les époques et les cultures, il a choisi d’intégrer en 1999 le Centre des Hautes Etudes de Chaillot pour se former à la compréhension des techniques de construction du bâti ancien.
Depuis 2005, en tant qu’Architecte en chef des monuments historiques, chargé des départements de la Marne, des Ardennes, de la Meuse et plus récemment du Grand Palais à Paris et du château de Voltaire à Ferney-Voltaire, il consacre la majeure partie de son activité professionnelle à la restauration des grandes oeuvres du patrimoine architectural.
Il participe activement à la formation des architectes du patrimoine en qualité d’enseignant du DSA de l’école de Chaillot à Paris.
Il a été élu président de la Compagnie des Architectes en chef des monuments historiques en décembre 2010.
Parallèlement à ces passionnantes responsabilités, parce qu’il considère qu’il n’y a pas de rupture théorique entre la restauration du bâti ancien et la création, il continue à concevoir et réaliser d’importants équipements publics.
Les maîtres d’ouvrages les plus exigeants apprécient le sérieux, l’expérience et le dynamisme de l’équipe de collaborateurs formés et compétents dont il s’est entouré.

Michèle TILMONT :

Michèle Tilmont a mené une carrière d’Architecte et urbaniste de l’Etat en chef au ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie.
Elle a occupé plusieurs hautes fonctions administratives (Secrétaire permanente du Plan Urbanisme Construction Architecture, Chef de la Mission Architecture et Art Urbain à la Direction de l’Architecture et de l’Urbanisme, entre autres), la direction de plusieurs écoles d’architecture (Lyon, Paris Val-de-Marne), Secrétaire général de la Mission Interministérielle ainsi que plusieurs missions en France à l’étranger (Nouméa, New Delhi, Libreville, New-York, Barcelone, Séville, Montréal, Madrid, Shanghaï, La Haye…) sur des projets de développement urbain, d’architecture ou de protection du patrimoine. Elle a été nommé Déléguée ministérielle à l’Accessibilité de 2006 à 2009.
Michèle Tilmont est Chevalier de la Légion d’Honneur, Officer du Mérite et Membre associé de l’Académie d’Architecture.

Laurent SABY :

Laurent Saby est ingénieur des Travaux Publics de l’Etat, titulaire du mastère recherche « Ville et Société » (2003) et docteur de l’INSA de Lyon (2007) où il a réalisé sa thèse consacrée à la question de l’accessibilité urbaine en faveur des personnes sourdes et malentendantes. Actuellement chargé de projets accessibilité au Certu, il travaille au sein du programme transversal « Ville Accessible à Tous » et a notamment coordonné la réalisation de l’ouvrage « L’accessibilité dans 11 villes européennes : recueil de pratiques en faveur des personnes à mobilité réduite » (2011).

Eric ALEXANDRE :

Eric Alexandre a une expérience d’ancien directeur d’atelier protégé (aujourd’hui appelé entreprise adaptée) avant d’intégrer la Délégation ministérielle à l’accessibilité en octobre 2003. Il est chargé de mission en charge de la voirie et de la normalisation dans l’ensemble des domaines des ministères : voirie, urbanisme, cadre bâti, transport. Il participe à l’Observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle (OBIAÇU) dans les groupes de travail voirie-transport et culture-loisirs-sport-tourisme.
Il a travaillé précédemment dans l’industrie pétrochimique (logistique) et automobile (marketing et commercial).

Gráinne SHAFFREY :

Gráinne Shaffrey is an architect and Director of Shaffrey Associates Architects. Her architectural work includes the conservation, adaptation and extension of historic buildings and the design of new buildings in historic settings.  The urban design practice centres principally on historic/existing urban centres and complexes including their regeneration, consolidation and extension. Research forms an important element in her overall practice. Gráinne co-authored with Fionnuala Rogerson the Advice Series publication, Access: Improving the Accessibility of Historic Buildings and Places (http://www.ahg.gov.ie/en/Publications/HeritagePublications/BuiltHeritagePolicyPublications/)
Gráinne is presently a Board member of the Heritage Council of Ireland and a Vice President of the RIAI.

Tamas FÉJERDY :

Architecte hongrois, né à Budapest en 1947. Titulaire d’un master d’architecture (Université polytechnique de Budapest, 1970) et conservateur des monuments historiques (1981). Docteur en conservation (Université polytechnique de Budapest, 1984) et Docteur des Arts Liberaux (DLA), Université de Pécs, Hongrie 2009). Ancien Vice-President de l’Office National du Patrimoine Culturel, il a travaillé à l’organisation centrale de l’Etat pour la préservation du patrimoine culturel en Hongrie pendant 36 ans. Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, 1994. Conférencier principal honoraire à l’Université polytechnique de Budapest. Membre d’ICOMOS depuis 1983 ; vice-président d’ICOMOS (2005-2008).
Activité professionnelle internationale: Participation à plusieurs réunions internationales de l’ICOMOS et d’autres organisations (par ex. Document de Nara sur l’Authenticité 1994); Expert du Groupe de Travail sur les Paysages Histroriques du Conseil d’Europe 1991-1996; Participation au programme HEREIN (Conseil d’Europe/UE) 1999-2000 ; Expert pour le Comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (via ICOMOS International) dans plusieures missions de l’évaluation des inscriptions sur la Liste du Patrimoine Mondial: Kutna Hora, Weimar, Graz, Kazan, Gjirocastra et d’autres); Président du Comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (2002-2003).

Nathalie VICQ-THEPOT :

Nathalie Vicq-Thepot est en charge de l’animation de la politique des Grands Sites de France au ministère de l’écologie depuis 2008. Elle était auparavant en charge des « agendas 21 » et des démarches de développement durable des collectivités territoriales. Elle a travaillé également sur les thèmes de la culture et de l’éducation à la Fédération des Parcs naturels régionaux de France.

Bertrand-Pierre GALEY :

Bertrand-Pierre Galey est Directeur, Adjoint au Directeur général des Patrimoines, en charge de l’Architecture, Ministère de la Culture et de la Communication
Directeur général du Muséum National d’Histoire Naturelle – Octobre 2002-Octobre 2010
Conseiller auprès du Directeur Général adjoint de la Caisse des Dépôts et Consignations, senior banker pour les investissements publics culturels et touristiques – juillet 2000 – Octobre 2002
Directeur de la Caisse Nationale des Monuments Historiques (devenue Centre des Monuments Nationaux ), établissement gestionnaire des 110 monuments historiques de l’État ouverts au public – mai 1995 à juillet 2000
Conseiller auprès de François Léotard, Ministre d’État, Ministre de la Défense, chargé des relations avec les collectivités territoriales et les organismes professionnels – septembre 1994 à mai 1995
Conseiller auprès de Madame Simone Veil, Ministre d’État, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargé de l’immigration, de l’intégration, et de la nationalité – mars 1993 à septembre 1995
Délégué général du Club Capitale économique, créé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris pour la promotion internationale de la place de Paris – juin 1991 à mars 1993
Rapporteur au Conseil d’État, section sociale et deuxième sous-section du contentieux – juin 1988 à juin 1991
Chef du Bureau de l’Administration régionale et de la déconcentration à la Direction de l’Administration générale et de l’Environnement culturel du Ministère de la Culture – juin 1986 à juin 1988
Chef du Bureau du Budget, du Plan, de l’Informatique et du contentieux à la Direction des Musées de France – juin 1984 à juin 1986
Études :
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, section Service Public – 1980
Élève (concours externe) de l’École Nationale d’Administration – promotion 1982-1984

Jean-Lucien GUENOUN :

Jean-Lucien GUENOUN est vice-président de l’association nationale des Architectes des Bâtiments de France
Ingénieur et architecte de formation, il a exercé les missions de chef de service départemental de l’architecture dans plusieurs départements et régions et est aujourd’hui chef du service territorial de l’architecture et du patrimoine de l’Oise.
Egalement vice-président de l’association des architectes du patrimoine et membre d’ICOMOS, il a participé aux réflexions sur les paysages urbains historiques (recommandation de l’UNESCO du 10 novembre 2011)
Architecte des Bâtiments de France, il a été conservateur de plusieurs Monuments Historiques, dont les châteaux de Chambord, Chaumont-sur-Loire et Pierrefonds, et l’est actuellement du château de Compiègne et de la cathédrale de Beauvais.
Il a initié et participé à la création de plusieurs secteurs sauvegardés et ZPPAUP (AVAP) tant dans des secteurs urbains denses que dans des secteurs à dominante paysagère.
Il participe régulièrement à la divulgation des connaissances sur le patrimoine et les paysages, via des articles, reportages ou plaquettes.

Marielle RICHON :

Marielle Richon a débuté à l’UNESCO en 1977. De 2001 à 2012 elle a été Spécialiste du programme et point focal pour les universités au Centre du patrimoine mondial. Elle a une formation en histoire de l’art et archéologie, langues orientales et gestion de la Culture. Durant sa carrière à l’UNESCO elle a travaillé dans des domaines variés tels que le protocole, le patrimoine culturel et le Rapport mondial sur la Culture. Elle a aussi collaboré à des programmes tels que la ‘Rencontre de deux mondes (1492-1992)’ et l’Année internationale des populations autochtones (1993), suivie de la Décennie mondiale pour les populations autochtones (1995-2004).

Christian MOURISARD :

Monsieur Christian Mourisard est depuis 1995 adjoint au maire d’Arles délégué au tourisme. En 2004 puis 2008 ses attributions sont élargies au patrimoine et à la coopération décentralisées.
Il est également président de l’office du Tourisme d’Arles et Président de la fédération Régionale des Offices de Tourisme en Région PACCA. Son intérêt et ses conmpétences dans le domaine du patrimoine lui vallent d’avoir été nommé Vice-Président de l’Association des Biens Français du Patrimoine mondial et depuis 2012, il est membre de la Commission nationale des Monuments Historiques.
Il est Vice-Président d’ICOMOS France, responsable des relations avec les collectivités locales.

Guillaume ASSALI :

Titulaire d’un Master 2 «Tourismes, loisirs et patrimoines» à l’université Lyon 2, Je me suis spécialisé dans l’accessibilité à la culture et au patrimoine et dirige aujourd’hui le cabinet conseil TRANSVERSAL.
L’accessibilité est pour moi un enjeu phare du XXIe siècle qu’il faut aborder grâce à une approche globale intégrant les critères d’accessibilité dans une démarche de confort d’usage profitant à tous.
Mes premières missions m’ont permis d’apporter aux acteurs du patrimoine des connaissances, tant dans l’approche technique d’un bâtiment que dans la conception de parcours, de signalétiques et d’outils de médiation adaptés à tous les publics.
Dans le cadre de ma mission pour la ville d’Arles, mon travail est d’intégrer les problématiques de l’accessibilité dans le nouveau règlement de son secteur sauvegardé.

Rosa M. JIMÉNEZ DE MIGUEL et Noelia CUENCA GALAN :

En 2005, la municipalité d’Avila a commencé un projet nommé « Analyse et Description de l’offre touristique et des espaces culturels et patrimoniaux de la ville d’Avila ».
L’équipe de travail était composée d’universitaires de différentes disciplines. Rosa M.Jiménez De Miguel a contribué au projet en tant que Technicienne d’activités touristiques.
En 2007, le Conseil municipal a créé un département spécifique d’accessibilité et un Service Municipal d’Accessibilité.
Actuellement nous développons différents projets pour améliorer la ville et proposer aux personnes handicapées de meilleures conditions et une égalité des chances.
Le fait que la ville d’Avila soit inscrite au patrimoine mondial a marqué notre travail et a favorisé l’intégration de la ville au sein de différents réseaux comme le Groupe des Villes Espagnoles inscrites Patrimoine Mondial (ou à la commission d’accessibilité proposée et présidée par Avila) ou encore la Ligue des Villes Historiques Accessibles.
La municipalité d’Avila a impliqué tous les départements  dans un travail transversal.
Toutes les décisions prises sont en accord avec le Conseil Municipal des Personnes Handicapées.
Nous avons travaillé les quatre aspects affectant la construction de la ville: la voirie urbaine,  le bâtiment, les transports publics et la communication.
Nous pensons que si nous travaillons l’aspect touristique, nous aiderons par la même occasion les citoyens d’Avila. Avila est une ville historique et patrimoniale. Elle doit le rester. Nous avons donc œuvré pour faciliter l’accès tout en préservant le caractère patrimonial de la ville. Le principal défi a été de concilier la conservation du patrimoine et l’accessibilité. Nous avons réussi le compromis au sein de nombreux bâtiments. Les remparts du XIIème siècle sont une de nos plus belles réussites.
En 2005, la municipalité d’Avila a commencé un projet nommé « Analyse et Description de l’offre touristique et des espaces culturels et patrimoniaux de la ville d’Avila ».
L’équipe de travail était composée d’universitaires de différentes disciplines. Rosa M.Jiménez De Miguel a contribué au projet en tant que Technicienne d’activités touristiques.
En 2007, le Conseil municipal a créé un département spécifique d’accessibilité et un Service Municipal d’Accessibilité.
Actuellement nous développons différents projets pour améliorer la ville et proposer aux personnes handicapées de meilleures conditions et une égalité des chances.
Le fait que la ville d’Avila soit inscrite au patrimoine mondial a marqué notre travail et a favorisé l’intégration de la ville au sein de différents réseaux comme le Groupe des Villes Espagnoles inscrites Patrimoine Mondial (ou à la commission d’accessibilité proposée et présidée par Avila) ou encore la Ligue des Villes Historiques Accessibles.
La municipalité d’Avila a impliqué tous les départements  dans un travail transversal.
Toutes les décisions prises sont en accord avec le Conseil Municipal des Personnes Handicapées.
Nous avons travaillé les quatre aspects affectant la construction de la ville: la voirie urbaine,  le bâtiment, les transports publics et la communication.
Nous pensons que si nous travaillons l’aspect touristique, nous aiderons par la même occasion les citoyens d’Avila. Avila est une ville historique et patrimoniale. Elle doit le rester. Nous avons donc œuvré pour faciliter l’accès tout en préservant le caractère patrimonial de la ville. Le principal défi a été de concilier la conservation du patrimoine et l’accessibilité. Nous avons réussi le compromis au sein de nombreux bâtiments. Les remparts du XIIème siècle sont une de nos plus belles réussites.

Joël SOLARI :

Handicapé tétraplégique suite à un très grave accident de la circulation en mai 1988. J’ai décidé de me consacrer à mes pairs afin qu’ils puissent avoir des droits et vivre de façon autonome en pleine mixité !
Activités politiques :
-Adjoint au Maire de Bordeaux pour les politiques en faveur des personnes en situation de handicap
-Conseiller Communauté Urbaine de Bordeaux – CUB
Commissaire de la Commission Transports et Déplacements, Commissaire de la Commission Infrastructures Routières et Ferroviaires, Membre de la Commission d’accès au Transport Personnes à Mobilité Réduite MOBIBUS, Administrateur de la régie PARCUB (parkings souterrains), Administrateur de l’ISPED (Institut de Santé Publique d’Epidémiologie et de Développement) – Bordeaux II.

François GONDRAN :

Diplômé architecte DPLG en 1984, François Gondran devient assistant de Michel Jantzen (architecte en chef des monuments historiques et président d’ICOMOS France). Reçu au concours d’architecte des bâtiments de France en 1985. Il est affecté au service départemental de l’architecture (SDA) de Charente.
En 1988, il est nommé chef du SDA de la Manche, chargé des travaux d’entretien et de conservation du Mont Saint-Michel.
En 1991 il devient chef du SDA du Loir et Cher. Il s’occupe notamment de la conservation et des travaux d’entretien des châteaux de Chambord, Blois, Vendôme, Chaumont sur Loire, Cheverny…
En 1998, il est affecté en Dordogne comme chef du service départemental de l’architecture.
Depuis 2004, il est chef du SDAP de la Gironde à Bordeaux, (secteurs sauvegardés de Bordeaux et Saint Emilion, sites classés du secteur littoral du Bassin d’Arcachon, Conservateur de la Cathédrale Saint André de Bordeaux et de la grotte préhistorique de Pair Non Pair), et chargé de cours auprès de l’Université de Bordeaux.
Membre du conseil d’administration d’ICOMOS France depuis 2003 et de la commission supérieure des monuments historiques depuis 1997, François Gondran a publié des travaux sur la conservation du patrimoine du XXème siècle, et sur l’histoire des architectes des bâtiments de France.

Bogdan  DASAL :

Representative of the Mayor of Krakow for Persons with Disabilities.
He was born in 1956 in Krakow. Graduate School of Economics in Krakow. Postgraduate studies at the Pedagogical University of Krakow, since 30 years is moving in a wheelchair. Founder and activist of Krakow and Warsaw organizations operating in an environment of people with disabilities. Co-founder of Malopolska regional council of the Organization of People with Disabilities – the institution representing the interests of disabled people in Krakow and Malopolska.
Appointed to the position of the Representative of the Mayor of Krakow for Persons with Disabilities in 2001, on the initiative of NGOs working for disabled people.
His work deals in a comprehensive manner deals with the problems of people with disabilities, creates strategy and policy of the City in this area.
In 2007, he received honors in the National Contest « The Man Without Barriers » organized by the Friends of Integration Association.

Thierry NICOLAS :

Entré au Conseil municipal en 2008, Thierry Nicolas est adjoint au maire de Mulhouse chargé tout particulièrement du handicap,  des politiques contre le bruit, du devoir de mémoire de l’e-Administration et des nouvelles technologies. Il s’est particulièrement investi dans l’accessibilité des personnes en situation de handicap sur les différents sites touristiques mulhousiens. La ville de Mulhouse présente un patrimoine très riche et compte notamment des musées parmi les plus visités de France comme la Cité de l’auto, la Cité du train ou encore le Musée d’Impression sur Etoffes. Le projet « Mulhouse Grand Centre » lancé par le maire Jean Rottner, présente notamment un circuit culturel de 3,8km qui relie les lieux touristiques emblématiques et qui seront accessibles aux personnes handicapées. Thierry Nicolas est conseiller communautaire de l’agglomération Mulhouse-Alsace.

Danièle DEAL :

Vice-Présidente du tribunal administratif de Melun depuis 2011, Danièle Déal est nommée  en janvier 2013 directrice de la maîtrise d’ouvrage du Centre des monuments nationaux.
De 2006 à 2011, elle a occupé les postes de sous-directeur des monuments historiques au ministère de la Culture et de la Communication, de premier conseiller à la Cour administrative d’appel de Lyon (2004-2006), de premier conseiller au tribunal administratif de Lyon (2001-2004), de sous-préfète, secrétaire générale adjointe de la préfecture de l’Isère, chargée de la politique de la Ville (1999-2001), de conseiller au tribunal administratif de Lyon (1996-1999), de conseiller au tribunal administratif de Clermont-Ferrand (1995-1996), de chef du service, « aides publiques » à la société AGIO, conseil aux entreprises (1991-1993), de créatrice et gérante de la société ECCLA, de conseil aux collectivités locales (1988-1990), puis, entre 1985 et 1987, de chargée de mission au GAUSEB (Groupement d’aménagement urbain du Secteur de Béthune), et de 1984 à 1987, le poste de chargée d’études au Beture-Setam  Nord (Groupe Caisse des dépôts).

Jean-Pierre DUFAY :

Ingénieur général des ponts et chaussées, Jean-Pierre Dufay a consacré sa pratique professionnelle à l’urbanisme et à l’aménagement.
Il commence sa carrière comme chef du service de l’aménagement et de l’urbanisme à la direction départementale de l’Equipement de l’Yonne, de 1979 à 1985. Il est détaché en 1983 au Port Autonome de Paris où il devient directeur de l’exploitation de 1985 à 1990, puis directeur de l’urbanisme et de l’exploitation en 1990. En 1993 il prend la direction générale de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France, poste qu’il occupe jusqu’en 2002.
De 2002 à 2010 Jean-Pierre Dufay est directeur général de l’Etablissement public d’aménagement de Sénart. Il dirige parallèlement de 2006 à 2009 la mission de préfiguration de l’OIN de Massy-Saclay-Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.
Par arrêté du 20 janvier 2010, le ministre de la Culture et de la Communication nomme Jean-Pierre Dufay directeur général de l’établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (EMOC, http://www.emoc.fr) à compter de cette date, établissement ayant depuis fusionné avec le Service national des travaux (SNT) pour devenir l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture (Oppic, http://www.oppic.fr).

Kirsti KOVANEN :

2003- Architect in charge of the care of the cultural environment, South Savo Centre for Economic Development, Transport and the Environment, Finland
1989-2003 Consulting Architect in restoration and conservation of the built cultural heritage, Regional Council of South Savo, Finland
1981-1989 Regional planning architect, Regional Council of South Savo, Finland
1985-1986 MA diploma in conservation studies, University of York
1970-1977 Diploma in architecture, Technical University of Helsinki
Qualifications:
Architect SAFA, MA (Univ. of York)
Ms Kovanen has published books and articles on regional and vernacular architecture, historic gardens and their conservation, conservation of vernacular architecture, the principles of conservation a.o. topics related to heritage conservation.
Her activities in ICOMOS Finland:
2006-2012 Elected President of ICOMOS Finland
2005 Vice President of ICOMOS Finland
1990-1995, 2005- Elected member of the board of ICOMOS Finland
1986 Member of ICOMOS Finland and in ICOMOS International
2011- Secretary General
2008-2011 Member of the Executive Committee
2005 Honorary member of CIAV
1997-2005 Secretary General of the ICOMOS ISC on Vernacular Architecture (CIAV).

Samir ABDULAC

Samir Abdulac est Docteur en urbanisme, architecte DPLG, architecte Dip UCL Bartlett. Il est également Secrétaire-général d’ICOMOS France, Vice-président du CIVVIH, membre  du bureau de son sous-comité méditerranéen. Membre du CIAV. Directeur fondateur du CAUE d’Eure-et-Loir. Consultant d’organisations internationales ou régionales (Unesco, Banque Mondiale, Organisation des villes arabes, Prix Aga Khan d’Architecture, Programmes Euro-Méditerranéens, etc.), Chercheur affilié à Harvard, il a effectué de multiples missions dans de nombreux pays méditerranéens (Algérie, Egypte, Italie, Jordanie, Libye, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie…).

Thierry BALEREAU :

Thierry Balereau est Architecte Voyer en Chef de la Ville de Paris et Architecte du Patrimoine, actuellement en poste à la Direction du Patrimoine et de l’Architecture, adjoint au chef de l’Agence d’Etudes d’Architecture. Ce service a en charge les études de faisabilité sur les projets de restauration, d’extension et de construction des équipements publics de la Ville.
Il assure le rôle de référent en patrimoine de la Direction. Il a également travaillé pendant 5 ans sur des projets d’aménagement d’espace public à la Ville de Nice.

Denis EYRAUD :

Denis EYRAUD, 63 ans, est Ingénieur ECP et Architecte DPLG.
Il dirige le cabinet d’architectes METROPOLIS à Lyon, qui assure la conception de logements collectifs, immeubles de bureaux, centres de recherche et laboratoires, bâtiments industriels, constructions publiques d’enseignement, établissements de santé, …
Il a également assuré la maîtrise d’œuvre d’opérations emblématiques de réhabilitation-restauration de bâtiments anciens à haute valeur patrimoniale, comme les Subsistances Militaires (constructions des XVIIIe et XIXe siècles, transformées en site de création culturelle pour la ville de Lyon), l’Ecole d’Infirmières Rockefeller (1930), ou le Palais de Justice Historique de Lyon (1935-1947).
Ancien président de l’association « Renaissance du Vieux Lyon », il a été initiateur de la demande d’inscription du Site Historique de Lyon sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (obtenue en décembre 1998). Il préside actuellement l’Union des Comités d’Intérêts Locaux du Grand Lyon (UCIL), fédération des associations locales

Gilles CHAZAL :

Conservateur général du Patrimoine, Gilles Chazal a été pré-nommé directeur du Petit-Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, en 1997 pour conduire la rénovation de l’établissement sur la base du projet culturel qu’il a proposé. Les travaux ont été réalisés entre 2000 et 2005, avec le cabinet d’architecture Chaix et Morel. Pendant la fermeture du musée, les collections ont été largement présentées à l’étranger sous le nom d’ « Ambassades du Petit Palais ».
Gilles Chazal est aussi enseignant, notamment à l’Ecole du Louvre depuis 1983.

John DEATON :

Graduated Bachelor of Architecture, University College Dublin 1977
Fellow of the Royal Institute of Architects of Ireland
Member of the Royal Institute of British Architects
R.I.A.I. Accredited Conservation Architect, Grade One
R.I.A.I. Nominee Director of The Heritage Contractor’s Registration Board
Diploma in Arbitration Law
Fellow of the Chartered Institute of Arbitrators.
Certified Member of the Mediators’ Institute of Ireland
John Deaton is a director of Deaton Lysaght Architects (founded 1990).
This is a mixed practice with a large conservation emphasis.
Projects completed include;19th C. county courthouses at Clonmel, Carlow, Thurles, Naas, Longford and Athy Erasmus Smith School (1818), Cahir, Co. Tipperary designed by John Nash Auburn House, Malahide, Co. Dublin.
Conversion to cultural centre – St Senan’s Church, Kilrush, Co. Clare
Refurbishment of  Dublin churches in Monkstown, Donnybrook and Inchicore.
Conversion of 19th C. convent in Tulla, Co. Clare.
Conservation of Ballinalacken Castle, Co. Clare.
R.I.A.I. Architecture Award exhibitors 1996,1998,2001
R.I.A.I. Architecture Award Commendation (Accessiblity),  Thurles Courthouse 2009
C.I.F. Building Excellence Award 1996 – Clonmel Courthouse.

David BONNETT :

Commission for The Built Environment (CABE) – Built Environment Expert
Commission Visiting Professor of Architecture – Oxford Brookes University 2002 – ongoing
Research Degree Ph.D – Oxford Brookes University 1994
BA, B.Arch. RIBA – University of Newcastle upon Tyne 1976
David Bonnett is a consultant architect with a background in both local authority and private practice. In 1994 David completed his Research Degree (Ph.D) on ‘Design Effectiveness for People with Severe Disabilities’. This, as well as his personal knowledge of disability, has made David a leading figure on the subject of inclusive design.
David Bonnett Architects was established in 1994 in response to the demand for his particular experience and skills as Architect-Access Consultant. Following expansion, the practice was reformed as David Bonnett Associates (DBA) in 2001. DBA is now one of the leading access consultancy practices in the UK, working on significant historical projects and with many of the major architectural practices in the UK. These include transport infrastructure and public realm, as well as public buildings, places of employment and housing.

Per-Anders JOHANSSON:

Per-Anders Johansson, Senior Conservation Architect SAR/SIR/MSA, and has worked on the restoration and extension of historically sensitive environments for the National Heritage Board, as a practising architect with Nyréns Arkitektkontor and as a project leader and heritage issues specialist with the National Property Board. He is project leader for the Board’s accessibility promotion activities.

Gérard GOUDAL :

Gérard Goudal, architecte et urbaniste en chef de l’État a exercé les fonctions d’architecte des bâtiments de France de 1982 à 2005 dans les départements de l’Aisne, de la Seine-et-Marne, de l’Essonne et de la Seine-Maritime. Nommé inspecteur général des patrimoines dans le collège de l’architecture et des espaces protégés, il est chargé de la circonscription territoriale du quart sud-est de la France, incluant les régions Auvergne, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse.

Anne VOURC’H :

Docteur en sociologie de formation (1985), Anne Vourc’h a contribué durant 20 ans, en tant qu’expert, à la réhabilitation de grands sites naturels et culturels protégés soumis à une forte pression touristique.
Elle a conduit de nombreuses missions pluridisciplinaires en France et à l’étranger visant à assurer la mise en valeur et la préservation à long terme de ces sites, dont des sites Unesco.
En 1997-2002, elle est consultante pour le tourisme durable auprès du Programme des Nations Unies pour l’Environnement.
Depuis 2004, elle dirige le Réseau des Grands Sites de France, association nationale qui regroupe les organismes locaux gérant des sites patrimoniaux, dans une perspective de développement durable. Elle est également responsable du Pôle international francophone de formation et d’échanges de gestionnaires de sites patrimoniaux.
Chargée d’enseignement au Master « Gestion des sites naturels et culturels et valorisation touristique », Université Paris 1 Sorbonne.
Membre du conseil d’administration d’ICOMOS France.
Chevalier de la Légion d’honneur.

Rémi DECOSTER :

Monsieur Rémi Decoster a obtenu son diplôme de troisième cycle en 1994 à l’Université de Poitiers en Aménagement et Développement local, économie du tourisme et des loisirs, après des études en environnement et écologie.
Après avoir élaboré et mis en œuvre en Vallée du Loir une «Convention Régionale d’Amélioration des Paysages et de l’Eau » il intègre en 1996 la Communauté de Communes du Pays Rochefortais sur des missions dédiées au développement touristique et  culturel.
Il est aujourd’hui directeur Développement et Projets à la Communauté d’agglomération du Pays Rochefortais. Cette direction à notamment en charge les problématiques de valorisation touristique et culturelle du patrimoine bâti et naturel, la mise en œuvre de démarches qualité et accessibilité, le développement des déplacements doux et la valorisation et la gestion d’équipements communautaires tel que le Pont Transbordeur de Rochefort.
Depuis 2010, il coordonne le projet de candidature « Grand Site de France de l’estuaire de la Charente » et participe aux travaux du réseau des Grands sites de France.
A ce titre, il apporte également sa contribution à l’élaboration d’un projet de coopération décentralisée entre le site patrimonial de Kilwa Kisiwani en Tanzanie et l’estuaire de la Charente, avec l’appui du MAEE  et du Pôle International francophone de formation et d’échanges des gestionnaires de sites patrimoniaux du Réseau des Grands sites de France.

Niina KILPELÄ :

Architect, The Threshold Association
M. Arch. (2005, Tampere University of Technology)
Niina Kilpelä is an architect who specializes in accessibility in built environment. Since 2005, Kilpelä has been active as an accessibility consultant, auditor and lecturer in Finland. As a consultant, he has been responsible for several accessibility audits and accessibility development projects as well as publications. Kilpelä works as an architect and accessibility advisor in The Threshold Association, cooperating closely with National Board of Antiquities (nation’s specialist, service provider, developer and authority in material cultural heritage and the cultural environment field) and Senate Properties (state owned enterprise which provides premises and associated services, primarily to the government).
Publications (in Finnish):
Through the same door – accessible cultural history objects (Samasta ovesta – Saavutettavia kulttuurihistoriallisia kohteita), 2012, editors Selja Flink, National Board of Antiquities and Niina Kilpelä, The Threshold Association.
Status of accessibility in residential buildings and yards (Asuinrakennusten ja pihojen esteettömyyden tila), Reports of the Ministry of the Environment 13/2012, Authors Ira Verma, Johanna Hätönen, Aalto University; Niina Kilpelä, The Threshold Association.
To come: Accessible Indoors Sports Facilities – guidebook (Esteettömät sisäliikuntatilat, 2013)

Philippe BÉLAVAL :

Philippe Bélaval, Conseiller d’Etat, est Président du Centre des monuments nationaux. Il est notamment diplômé de l’IEP de Toulouse et de l’ENA. Son parcours professionnel comprend :
Carrière au Conseil d’État:
1979-1983 Section du contentieux
1982-1983 Section des finances
1986-1988 Section du contentieux
1986-1988 Section des finances
1992-1993 Section du contentieux
1992-1993 Section des finances
2001-2004 Président de la cour administrative d’appel de Bordeaux
2004-2008 Président de la cour administrative de Versailles
2008-2010 Chef de la mission permanente d’inspection des juridictions administratives


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s